Selon la légende, Zeus aurait condamné le géant Atlas à porter la voûte céleste sur ses épaules. Ce massif porte son nom car c’est en son sein qu’il aurait réalisé cet exploit. Au fil du temps la montagne s’est ouverte aux voyageurs mais n’a rien perdu de son authenticité. Immersion imminente dans le massif de l’Atlas. 

S’aventurer sur le toit du Maghreb 

Ce massif est le plus haut lieu du Maghreb. C’est un endroit formidable pour faire des rencontres uniques. Les villages berbères sont nombreux et les habitants se font généralement une joie d’accueillir les touristes qui osent s’y perdre. Déguster un tajine, savourer un thé ou simplement partager des anecdotes sur la vie de ces populations : des échanges qui ne laissent personne indifférent.

En plus de ces rencontres merveilleuses, le cadre vaut le détour. Selon la période, ces montagnes offrent une vue imprenable sur des étendues arides. Quelques villages berbères se dressent ici et là et s’intègrent parfaitement au décor. Les habitations au toit plat, couleur sable, donnent le sentiment d’avoir toujours été présentes, comme si elles étaient sorties de terre avec le temps ! 

Maroc - Atlas
Maroc - Atlas

Au contact d’espèces endémiques

Le massif de l’Atlas abrite aussi certaines espèces endémiques (qu’on ne trouve nulle part ailleurs). Si vous avez de la chance, vous pourrez apercevoir des animaux comme le Macaque berbère, le Léopard de Berbérie ou encore la Gazelle du Cuvier. Malheureusement beaucoup de ces espèces sont menacées.

Se perdre dans l’Atlas, c’est aussi la chance de pouvoir s’ombrager sous un Cèdre de l’Atlas, un Pin noir de l’Atlas ou un chêne zéen !  

Maroc - Atlas

La Vallée des gens heureux, l’hospitalité à son apogée 

Admettons-le d’emblée, cet endroit est saisissant, pour ne pas dire impressionnant. Niché au cœur des montagnes, un immense espace vert s’étend à perte de vue.

La vallée Aït Bouguemez est aussi surnommée “la vallée heureuse” ou “la vallée des gens heureux” par des visiteurs étrangers surpris de l’hospitalité et du sourire des habitants. Cet endroit se démarque par sa verdure qui s’étend sur plusieurs kilomètres : c’est la plus vaste vallée d’altitude du Maroc ! 

On y trouve des dizaines de villages marqués par une architecture unique s’appuyant sur des matériaux naturels tels que la terre battue ou le bois. 

Cette vallée est donc un endroit unique où l’on se sent au bout du monde. Loin de l’agitation des grandes villes marocaines, on y vit au rythme des habitants et on prend le temps d’observer, de déguster, d’échanger. C’est un incontournable pour tous les voyageurs en quête de moments hors du temps.

Rendez-vous à R’bat 

Grandes Latitudes vous propose de découvrir cette région en immersion dans le village de R’bat. Découverte des techniques de tissage, activités aux champs, cours de cuisine locale, rencontre avec les écoliers, découverte de l’association du village… Les guides qui vous accompagneront sont originaires de R’bat, et n’hésiteront pas à vous présenter leur famille et leurs amis. Les invitations à boire le thé ne sont pas rares et permettent de beaux échanges naturels et sincères.

Les villageois aiment recevoir des voyageurs et partager des moments avec eux. Ils ont même organisé un mariage berbère surprise qui a réuni tout le village pour un de nos couples de voyageurs !

Maroc - R'bat, dans les champs, ramassage de roses
Maroc - R'bat, un vieil homme et un enfant sur un ane
Maroc - R'bat, les jeunes marchent village
Maroc - R'bat, chez Hamou 5

Randonnées, échanges, paysages hors du commun et découvertes culinaires : vous trouverez forcément une bonne raison de vous aventurer dans le massif de l’Atlas. 

Envie de découvrir le Maroc ?

Partez à leur rencontre de ce pays fascinant !

Derniers articles :

Immersion solidaire à Antsirabe (Madagascar) : construire une aire de jeux en matériaux recyclés

Immersion solidaire à Antsirabe (Madagascar) : construire une aire de jeux en matériaux recyclés

Pour ces 20 voyageurs, l’aventure a commencé dès leur arrivée à l’aéroport d’Antananarivo le 22 octobre pour s’achever le 7 novembre. Avant leur départ, l’agence leur a communiqué le parcours de ces 2 semaines comprenant une mission spéciale : celle de construire une aire de jeux en matériaux recyclés pour l’association Mahasoa située à la périphérie de la ville d’Antsirabe.

lire plus