Andasibe

Classé comme l’aire protégée la plus visité de l’île, le parc d’Andasibe ravira les amoureux de la nature et les fins observateurs d’espèces endémiques rares. Grâce à la reconnaissance de parc national malgache, sa flore luxuriante et sa végétation riche en forêts tropicales ont pu être préservées.

Situé à 140km de la capitale Antananarivo, il est formé de deux aires protégées : la réserve d’Analamazoatra et le parc national Mantadia.

lémurien indri indriDans la réserve d’Analamazoatra, les chanceux pourront observer l’indri-indri, le plus grand lémurien du monde, chanteur à ses heures perdues ! Mesurant près de 80 centimètres, l’indri-indri se distingue des 10 autres espèces présentes dans le parc d’Andasibe grâce à sa voix. A noter que les autres espèces de lémuriens auront plutôt tendance à grogner ou crier. Avec sa tête qui se rapproche de celle d’un panda, l’indri-indri est un petit (mais grand !) animal très attachant que les visiteurs auront la chance d’observer (et d’écouter !). Outre les lémuriens, plus d’une cinquantaine d’espèces de reptiles ont trouvé refuge et l’un des plus beaux papillons du monde loge au parc d’Andasibe : l’Urania madagascariensis !

C’est dans le parc Mantadia que la nature se montre sous son plus beau jour : la forêt primaire recèle d’espèces endémiques rarement vues, avec entre autres les oiseaux fouisseurs à écailles ou encore les couas à gorge rouge. Ajouter à cela le lac sacré, les nombreuses chutes d’eau et la piscine naturelle qui offrent un paysage des plus splendides. La flore d’Andasibe ne manque également pas d’espèces rares et ravissantes : c’est le cas des différentes espèces d’orchidées épiphytes et des palmiers nains.

Le parc dispose d’espaces aménagés pour pique-niquer et organiser des randonnées pédestres et des treks pour les plus sportifs.

Voici le seul résultat