Île aux Nattes

En Malagasy (malgache), on appelle l’ile aux nattes “Nosy Nanto” ou “Agniribe”, “nanto” signifiant “bois dur” et Agniribe étant le village principal de l’île. L’île aux nattes se caractérise par sa douceur de vivre et ses paysages paradisiaques façon carte postale. Située à la pointe sud de l’île Sainte-Marie, elle est accessible en pirogue traditionnelle. Il suffit de pagayer 100 mètres pour accéder à ce petit coin de paradis, qui conserve encore sa belle authenticité.

Avec sa petite superficie de 2,5km, l’ile aux nattes est séparée de Sainte-Marie par un sublime lagon d’eau claire qui l’encercle. Elle est aussi séparée de l’océan Indien par une grande barrière de corails. Un vrai régal pour les yeux !

On apprécie sa végétation tropicale : entre cocotiers, bananiers, manguiers ou encore raffias, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les envies. Sa flore est également remarquable : les chanceux pourront observer les “pervenches de Madagascar”, fleurs de couleur mauve et à vertus thérapeutiques, réputées pour soigner le diabète et l’hypertension. L’orchidée endémique au nom de “Eulophiella Roempleriana” est également observable mais il est interdit de la cueillir en raison de sa rareté.

Deux points de vue offrent une vue imprenable et panoramique sur l’île : le phare Blévec qui permet d’observer le lagon de Nosy Nanto, et la somptueuse terrasse de l’hôtel Maison Blanche.

Avec ses cases traditionnelles fabriquées à partir de matériaux locaux (tiges de raphia “bobo” ou encore feuilles de l’arbre du voyageur appelées “ravimponitra”), sa plage de sable fin et blanc et ses rochers granitiques, l’ile aux nattes est devenue un lieu incontournable pour tout passage à l’ile de Sainte-Marie !

Voici le seul résultat