Isalo

Les amoureux des grands espaces seront séduits par ce parc doté d’une faune et flore riche.

À l’Ouest fusent les affluents de la rivière Malio que sont la Sambay, l’Amboloando, l’Ankademoky, la Sakamalio, la Hoanga, la Vohibasia, l’Andranomena, la Sambalahitsara et l’Analakira. C’est ainsi que l’Isalo devient le réservoir d’eau d’une grande partie de sa région.

Situé sur la célèbre RN7 de Madagascar, le parc de l’Isalo (à prononcer “Issal” ou “Ichal”, selon la région) appartient aux aires protégées de la Grande Île et bénéficie du statut de parc national depuis 1999.

Surnommé le “Colorado malgache”, il est impossible de le décrire en termes mesurés : avant même d’y pénétrer, on en prend plein les yeux ! Son impressionnante et infinie muraille de pierre s’étend à perte d’horizon : du Nord au Sud, elle s’étire sur une centaine de kilomètres ! A peine franchie, les falaises et canyons, dignes d’un bon western, s’offrent avec vertige et immensité.

L’endroit se distingue par des paysages exceptionnels et très variés. Selon la période de l’année, le décor change : sec et rocailleux en saison sèche, le parc reprend ses couleurs entre octobre et avril. Entre les massifs rocailleux se cachent des canyons encaissés, frais et humides : du western, on passe à l’ambiance tropicale d’Indiana Jones, sans transition ! Enfin, cascades et piscines naturelles offrent au randonneur une pause rafraîchissante très appréciable.

Côté flore, vous aurez certainement la chance, sous réserve de patience et de discrétion, d’apercevoir des lémuriens, bondissant d’arbre en arbre ou, parfois, au beau milieu d’un chemin !

Parc de l'Isalo

Nos séjours passant par le parc de l’Isalo :

Afficher tous les 2 résultats