Tsiribihina

C’est à l’ouest de Madagascar que se situe le fleuve Tsiribihina, qui s’écoule sur une centaine de kilomètres entre la ville de Miandrivazo et le canal du Mozambique. 

La Tsiribihina, le fleuve “où l’on ne plonge pas”

C’est la signification de tsiribihina, en malgache. Et quand on aperçoit, au fil de sa descente en pirogue, quelques crocodiles se dorer sur les rives du fleuve et nager silencieusement dans ses eaux rougeâtres, on comprend mieux pourquoi ! Pas de panique, à bord de la pirogue, vous ne risquez rien : ils ne s’aventurent pas aux abords des embarcations. Mais les habitants des villages en bordure de la Tsiribihina en savent quelque chose : toute imprudence dans le fleuve peut coûter la vie.

S’étirant sur une centaine de kilomètres de long et s’étalant parfois sur un kilomètre de large, la Tsiribihina est d’abord exploitée pour le transport de marchandises (en particulier, le tabac) à partir des années 1980. La descente du fleuve est ensuite peu à peu proposée aux touristes : à bord de pirogues traditionnelles en bois ou, plus récemment, de chalands, plus rapides mais également plus bruyants.

Embarquez pour une parenthèse enchantée

En pirogue traditionnelle (mais confortable, option matelas à bord incluse 😉 !), notre séjour “la route de l’aventure” vous propose la descente du fleuve Tsiribihina. Sur trois jours de pirogue et deux nuits en bivouac, vous traversez des paysages aussi diversifiés que splendides.

Tsiribihina

Le doux glissement de l’embarcation sur l’eau vous invite au calme et à la contemplation : perdez-vous dans le vert fluo éclatant des rizières, le rouge brique des imposantes falaises qui surplombent le fleuve, les mélodieux airs traditionnels fredonnés par les piroguiers, les délicieux parfums des repas préparés à même l’embarcation, les doux pépiements des oiseaux… Plus que jamais, tous vos sens seront en éveil !

> Lire notre article complet <

Découvrir le fleuve Tsiribihina à Madagascar avec Grandes Latitudes :

1 résultat affiché