La RN6, reliant Diego Suarez à Nosy Be, regorge de curiosités géologiques qui demandent de s’y arrêter. Tantôt rouges et arrondis, tantôt gris et acérés, les tsingy du Nord de Madagascar attirent grands nombres de curieux chaque année ; des sites d’une beauté exceptionnelle ! Pour cette première étape, partons à la découverte des tsingy rouges de Madagascar.

SUR UN AIR DE FAR WEST

A 60 kms au Sud Est de Diego Suarez, sur le plateau de Sahafary, se cachent au fond d’un canyon de drôles de cheminées. Celles-ci ne sont pas faites de briques et ne crachent pas de la fumée. C’est Dame Nature qui a façonné et révélé ces tsingy rouges, année après année aux yeux de tous. Leur forme unique et leur couleur chatoyante envoutent les esprits de ceux qui sont venus jusqu’à elles pour les visiter. De ce décor digne d’un Far West hollywoodien pourraient surgir un indien ou un cow boy sortis de nulle part.

4X4 OU 4L ?

2 heures de routes difficiles et tortueuses sont nécessaires pour parvenir au site. Certains choisiront le confort d’un 4x4 avec chauffeur et d’autres monteront à bord d’une 4L, plus authentique. Roger 4L est d’ailleurs l’un des seuls chauffeurs à oser s’aventurer avec cette voiture populaire sur ces chemins. Attention, les pannes sont nombreuses mais Roger connait son auto comme sa poche.

MILLE NUANCES DE GRE

Mais aussi de marne et de calcaire. La formation de ces « cheminées de fée » est le fruit d’un long travail de Dame Nature. Creusé par le fleuve de Frodo, ce canyon laisse apparaître d’immenses formations rouge ocre formées par le ruissellement de l’eau dans ces sols à ciel ouvert. Le mélange de différents oxydes donnent à ces curiosités un panel de couleurs chaudes allant d’un blanc éclatant à un rouge intense. En plus d’être un site hors du commun, celui-ci change d’année en année contrairement à ces voisins. En effet, les fortes pluies et les crues emportent avec elles certaines cheminées et en font apparaître de nouvelles. Comparez 2 photos avec quelques années d’écart et la différence vous sautera aux yeux.

Grandes Latitudes vous y emmène !

PAS A PAS

3 points de vue sont accessibles pour profiter pleinement de ce paysage grandiose. Les 2 premiers accessibles par voiture offre un panorama unique et rare depuis les hauteurs du canyon. Puis un chemin conduit les plus curieux aux pieds des cheminées entre lesquelles coule une mince rivière. C’est en les observant de plus près que l’on s’aperçoit de la fragilité de cet écosystème. Les plus patients pourront y rester plusieurs heures pour contempler la variation des nuances, même si les lueurs chaudes d’une fin d’après-midi restent les plus belles pour les admirer.

Pour une photo originale, marquez vos joues de quelques traits de terre rouge ou jaune ! On dirait de vrais indiens !

Marion a été bénévole pour notre association de protection des enfants des rues à Madagascar pendant plusieurs mois. Habituée à conter ses aventures dans des récits de voyages, elle en a profité pour écrire de nombreux articles sur l’île rouge pour notre blog.

Derniers articles : 

Emeraude comme la pierre ?

Ou plutôt « émeraude » comme la mer d’émeraude. Ce site d’une beauté surnaturelle est un incontournable de Madagascar. Un lagon digne d’un rêve Cette mer porte bien son nom. La faible profondeur de ses eaux transparentes et son fond sablonneux lui confère cette...

lire plus