Road trip sur la Route Nationale 7 de Madagascar : parc nationaux et plages de rêve

11.07.22

La Route Nationale 7 est la route principale de Madagascar, et c’est certainement aussi la plus célèbre de l’île. Presque 1000 kilomètres de route en plus ou moins bon état relient la capitale, au centre de Madagascar, à  Tuléar sur la côte sud-ouest. 

Un road trip sur la RN7 (en voiture privée ou taxi-brousse) est l’occasion de découvrir une mosaïque de paysage : du centre au sud de l’île, le décor se métamorphose. La route nationale 7 de Madagascar a l’avantage pour les voyageurs d’être ponctuée de nombreux lieux d’intérêts : parcs nationaux luxuriants, villes à la culture riche et plages de sables fins.

Dévoilant les paysages de l’île de Madagascar, cette route nationale vous laissera des souvenirs inoubliables. Alors, quels parcs voir, où s’arrêter ? Voilà notre petite sélection !

Les parcs nationaux à découvrir

Parc Ranomafana, une faune unique 

Le parc de Ranomafana est une des étapes incontournables de la RN7. Situé près de la ville de Fianarantsoa, ce parc occupe près de 41 600 hectares de forêt tropicale humide. Amoureux de la nature, vous y trouverez une faune et une flore exceptionnelle.

Le parc de Ranomafana possède des espèces végétales rares. Malheureusement, beaucoup sont en voie d’extinction. Il abrite également de nombreux oiseaux, papillons, chauve-souris et lémuriens. En effet, 26 espèces de lémuriens y vivent, dont l’hapalémur à nez camus et l’hapalémur doré.

Entouré de massifs montagneux, le parc offre un circuit de randonnée qui ravit les sportifs. À la sortie du parc, vous trouverez une piscine thermale avec des bains à 38 °C environ. La piscine naturelle du Ranomafana est connue pour ses vertus pour la santé et le bien-être, rien de mieux pour se ressourcer.

 

La réserve communautaire d’Anja et ses lémuriens

En poursuivant sur la Route Nationale 7 de Madagascar, vous arriverez à la réserve communautaire d’Anja. Petite aire protégée par une communauté villageoise, elle possède une faune et une flore sans pareil. Elle se trouve à mi-chemin entre le parc national de l’Isalo au sud et Ranomafana au nord.

S’étendant sur 34 ha de forêt sèche, la réserve d’Anja est entourée par la savane, les rizières et les parcelles maraîchères. Elle offre un paysage unique marqué par trois grandes formations granitiques isolées, les Telo Mirahavavy ou textuellement « les trois sœurs ».

Dans la réserve d’Anja, vous pourrez admirer une flore et une faune riches. Vous verrez des lémuriens, dont le lémur Catta, plus connu sous le nom de Maki. Ce dernier est l’animal emblématique de la Grande Ile, rendu célèbre par le film d’animation Madagascar !

Notez que la réserve d’Anja abrite la population la plus dense de lémur catta. Si on ne comptait qu’une vingtaine d’individus en 2000, on en dénombrait 225 en 2013.

maki à madagascar parc de l'Anja

Vous y trouverez aussi onze espèces d’oiseaux, des lézards tels que le chalarodon madagascariensis, des serpents comme le boidae sanzinia madagascariensis, et des caméléons, dont le furcifer oustaleti.

 

Parc de l’Isalo, le far west malgache

Fenêtre de l'Isalo

Crédit photo : Florence Rabezandriantsoa

Isalo est un des parcs les plus visités de la Grande Ile. Il se trouve dans la province de Toliara, à près de 700 km au sud-ouest de la capitale (Antananarivo) et à une trentaine au nord de Ranohira.

Il a une superficie de 86 570 ha. Le parc de l’Isalo est composé d’un massif rocheux naturel très particulier, de paysages désertiques et de canyons verdoyants.

Vous profiterez d’un magnifique coucher de soleil en vous rendant à la Fenêtre de l’Isalo. Les rayons du soleil traversent cette fenêtre de roche pour offrir un spectacle mémorable.

> Le récit de voyage de Florence au parc de l’Isalo <

Le parc de l’Isalo abrite 77 espèces avifaunes dont certains sont endémiques à Madagascar, 39 reptiles et 14 espèces de primates, incluant le lémur catta ou maki. Il possède également une flore riche, comprenant 116 espèces médicinales et des bois de construction.

Lors de la visite du parc, n’hésitez pas à faire un détour par le canyon des rats ou celui des singes. Partez en randonnée ou faites un trek vers la grotte des Portugais et le canyon de Namaza.

Les villes à explorer sur la Route Nationale 7 de Madagascar

La RN7 traverse des villes uniques qui méritent d’être visitées.

Behenjy, la capitale du foie gras

Partant d’Antananarivo vers Tuléar, la RN7 est ponctuée de communes aussi intéressantes les unes que les autres. Behenjy en fait partie. Elle est située dans le sud-est de la région Vakinankaratra et fait partie du district d’Ambatolampy. Cette une commune rurale accueillante et elle est surtout connue pour être la capitale du foie gras.

Localisée à 50 km d’Antananarivo, Behenjy est la première ville productrice de ce produit à Madagascar. Son goût inimitable est obtenu grâce à une méthode de fabrication artisanale. Si vous mangez de ce met, vous pourrez goûter du foie gras nature, au poivre vert, aux baies roses, et même à la vanille ou aux raisins.

 

Antsirabe, la douce

Ville thermale, Antsirabe est habitée par une population chaleureuse et accueillante. L’artisanat y est florissant. Vous rencontrerez des tisserandes, joailliers, lapidaires, sculpteurs d’objets en cornes de zébus et brodeuses.

Région volcanique, Antsirabe possède des lacs magnifiques. Vous pouvez visiter l’impressionnant lac Tritriva, niché au milieu d’un paysage irréel.

 

Ambositra et les pays Zafimaniry

Après Antsirabe, vous passerez par Ambositra. Réputée pour ses sculptures sur bois et la marqueterie, cette ville est située dans la partie sud-est de la région Amoron’i Mania, entre Antsirabe et Fianarantsoa, et à 258 km d’Antananarivo. Elle est considérée comme la capitale de l’artisanat malgache.

Si vous avez un peu de temps, n’hésitez pas à faire un tour dans les pays Zafimaniry. Regroupant une centaine de petits villages, la région offre un paysage hors du temps. Vous serez ébloui par son charme typique. En effet, la région a su perpétuer le mode de vie et l’architecture d’antan. Dans les pays Zafimaniry, les maisons sont fabriquées en bois massif, sans vis ni clous et sont entièrement démontables.

En plus de bénéficier d’un paysage magnifique, vous serez accueilli par des habitants chaleureux et souriants.

 

Fianarantsoa

Madagascar - Fianarantsoa, haute ville

Fianarantsoa est une ville des hautes terres qui s’étend sur trois étages. Elle se trouve à 400 km d’Antananarivo. Cette ville possède un joli paysage et se distingue par sa richesse culturelle. Considérée comme un symbole de l’instruction, elle compte de nombreuses écoles, librairies et édifices religieux. D’ailleurs, son nom se traduit « La ville où s’apprend le bien ». Fianarantsoa a su conserver un unique ensemble architectural.

Fianarantsoa est également connu pour ses vignobles. Les amateurs de bons vins pourront tenter de l’expérience. Profitez de la visite de la ville pour goûter les vins et les liqueurs issus des meilleurs vignobles de la région, dont ceux du monastère de Maromby.

Une escapade sur la RN7, c’est aussi l’occasion de découvrir la plantation de thé qui se trouve à une vingtaine de kilomètres de Fianarantsoa. Cette contrée détient le secret du fameux thé de Sahambavy.

Ambalavao

Ambalavao est la région qui marque la limite entre les hautes terres et la partie sud de Madagascar.

Elle est représentée par trois massifs rocheux, désignés comme les portes du Sud. Destination très appréciée des voyageurs sur la RN7, Ambalavao offre un paysage agréable avec ses jolies maisons couleur pastel aux varangues en bois sculpté de beaux motifs géométriques.

Durant votre halte à Ambalavao, vous pourrez visiter le marché de zébu pour assister aux négociations des Bara (ethnie locale). Vous pourrez aussi aller voir les ateliers de fabrication de Papier Antemoro et la réserve d’Anja.

Tuléar et ses alentours

Après plusieurs jours de voyage consacrés à la visite des petites villes et des parcs situés sur la Route Nationale 7 de Madagascar, votre voyage s’achèvera dans la région de Toliara. Cette grande ville du sud est le chef-lieu de la région Atsimo Andrefana.

Tuléar fascine les visiteurs pour son histoire. Mais il faudra s’éloigner quelque peu de la ville pour profiter des plages magnifiques de la côte. Vous découvrirez alors de belles étendues de sable, bordées par une mer émeraude. Le village d’Anakao sera par exemple une jolie surprise…

Taxi-brousse ou voiture privée ?

Pour vivre l’expérience malgache à fond, vous pouvez choisir de parcourir la Route Nationale 7 de Madagascar en taxi-brousse. Mais sachez tout de même qu’il s’agit d’une aventure longue et souvent remplie d’imprévue : l’état des véhicules impose régulièrement des pauses plus ou moins longues pour réparations. Les taxi-brousse peuvent également attendre plusieurs heures en gare d’être rempli de voyageurs. Les véhicules sont souvent surchargés : vous serez très certainement serrés sur la banquette et vous partagerez peut-être votre trajet avec une poule 😉

Dans tous les cas, il est fortement déconseillé de voyager de nuit (ce qui n’est pas forcément possible de gérer en taxi-brousse au regard des pauses effectuées).

Grandes Latitudes propose à ses voyageurs un trajet en voiture privée avec chauffeur-guide, où vous pourrez profiter d’un confort appréciable et éviter les désagréments des transports en commun.

Allée des baobabs, plages paradisiaques face à l’Océan Indien, montagnes merveilleuses… Partez en voyage à Madagascar avec Grandes Latitudes et découvrez sa culture riche et sa biodiversité : lémuriens, baleines, oiseaux, caméléons… Ainsi que de nombreuses espèces de végétaux endémiques.